Accueil  /  Toulon  /  Conseiller en beauté

Il gère une équipe d’esthéticiennes-cosméticiennes, organise et planifie l’activité, procède selon son niveau de responsabilité au recrutement et au remplacement en cas de besoin et veille à la qualité des soins, au respect des règles d’hygiène.

Il établit ou veille à l’application d’une politique commerciale attractive pour développer et fidéliser sa clientèle. Selon la taille de son salon, il peut être amené à réaliser des actions marketing et publicitaires, élaborer et animer un site internet pour faire connaître ou communiquer sur son salon et développer sa clientèle.

Il assure en parallèle la bonne gestion des stocks de matériels et de produits, et s’il a la gérance ou direction du point de vente également le suivi du budget et de la comptabilité et toutes les formalités administratives obligatoires (déclaration du personnel à l’Urssaf, déclarations fiscales… ). Pour ces tâches de gestion, il peut aussi choisir de recourir à l’externalisation et se faire aider ou assister par un expert-comptable.

Selon l’importance du salon, le responsable peut également participer à l’activité du salon, accueillir, conseiller et assurer lui-même les prestations (soins, ventes…).

L’encadrant d’un institut de beauté peut être à la tête de sa propre affaire ou d’un institut de beauté franchisé. Il peut aussi gérer un salon appartenant à un réseau. Dans ce cas, il effectue un reporting régulier de son activité à sa hiérarchie.

SECTEURS

Le Responsable beauté peut officier dans le secteur du SPA, de l’institut, du point de vente spécialisé.

QUALITÉS REQUISES 

  • Capacités managériales
  • Esprit d’équipe et d’écoute
  • Sens des responsabilités et patience
  • Gestion du stress

SALAIRE MOYEN PAR AN 

Le salaire d’un conseiller / responsable beauté varie en fonction de la taille de l’enseigne gérée

EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Directeur d’enseigne beauté / Responsable de Secteur 

Les formations pour devenir

Conseiller en beauté