Accueil  /  Actualités   /  Le gouvernement aide les entreprises pour l'embauche d'apprentis

Le gouvernement a annoncé début juin accorder une aide aux entreprises qui accueilleront des apprentis à la rentrée 2020.

Retour sur les décisions prises par le gouvernement

  • "L'Etat paiera intégralement les coûts salariaux de l'apprenti la première année", selon Muriel Pénicaud.
  • Les entreprises qui recruteront un.e apprenti.e (contrat de professionnalisation et d'apprentissage) du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 bénéficieront d'une aide élargie à l'embauche de 8 000 euros pour les majeurs et 5 000 euros pour les mineurs (contre 4 125 euros actuellement).
  • Le dispositif d'aide, actuellement réservé aux entreprises de moins de 250 salariés et pour des diplômes au niveau inférieur ou égal au bac sera élargi jusqu'au niveau de la licence professionnelle et à toutes les entreprises. Cela représente un coût supplémentaire supérieur à un milliard d'euros.
  • Les entreprises de plus de 250 salariés devront avoir plus de 5% d'alternants dans leurs effectifs en 2021.
  • "La première année d'apprentissage aura donc un coût quasi nul pour les entreprises qui accueilleront des apprentis", selon Muriel Pénicaud, Ministre du Travail. Pour les apprentis de moins de 20 ans, il n'y aura aucun coût. Pour les jeunes entre 21 et 25 ans, le coût sera de 175€ par mois.
  • Les jeunes en formation pourront rester jusqu'à six mois en CFA sans contrat au lieu des trois mois actuels.
  • Un restaurant, une entreprise du bâtiment, une entreprise industrielle, une start-up peut embaucher un.e jeune apprenti.e. La deuxième année, l'aide continuera comme avant.

Fini le "c'est trop cher", pour relancer votre activité, faites le choix de l'apprentissage, déposez une offre d'alternance et recrutez un.e alternant.e chez Pigier Performance.