Accueil  /  Actualités   /  CONSEILS POUR NOS ALTERNANTS ET APPRENTIS

Pigier Performance vous donne quelques conseils et consignes si vous êtes en alternance ou apprentissage lors de cette période quelque peu particulière.

Si vous êtes apprenti.e OU ALTERNANT.e :

  • Suivez votre formation à distance grâce au cours et activité en ligne proposé par vos intervenants et professeurs
  • Travaillez à distance si votre entreprise vous le permet

Les mesures de fermeture des établissments scolaires s'appliquent aussi aux Centre de Formations d'Apprentis (CFA).  Les écoles Pigier Performance étant dôtées d'outils qui permettent l'enseignement à distance et vous ayant fournis le matériel et les consignes adéquates, votre formation en apprentissage se déroulera normalement à quelques détails près. Si vous n'avez pas l'équipement (matériel et logiciels), vous pouvez vous rendre dans votre entreprise y suivre votre formation à distance, si les conditions le permettent et si l'entreprise a de l'équipement à vous fournir. 

 Si toutefois, des problèmes adviennent et que vous ne pouvez pas suivre votre formation, rendez-vous dans votre entreprise ou en télétravail, vous rattraperez plus tard les temps de formation sur des temps qui avaient été prévus pour être en entreprise. En apprentissage, vous êtes salarié.e, vous bénéficiez donc des mêmes mesures que les autres salariés, télétravail, chômage partiel, garde d'enfant. 

Si votre entreprise est en activité partielle, votre contrat d'apprentissage ou de professionnalisation pourra être suspendu par votre entreprise mais, rassurez-vous, vous continuerez à toucher votre rémunération.

SI VOUS ÊTES en stage : 

Si vous deviez effectuer un stage en milieu professionnel dans un organisme qui ne peut plus vous recevoir (EHPAD), l'arrêt du stage ne peut se faire qu'avec l'accord du chef d'établissement de votre campus et de l'entreprise.

Si votre organisme n'est plus accessible (parce que vous êtes mineur.e ou que l'entreprise est en chômage partiel), le.la chef.fe d'établissement de votre campus sera automatiquement prévenu.e et mettre en place une solution adaptée à la sutuation. 

Si vous êtes en première année de CAP ou en deuxième année de BAC Pro, il est possible, avec l'accord du chef d'établissement de votre campus, de reporter les semaines de stage qui n'auront pas été effectuées soit à la fin de l'année scolaire en cours, soit l'année suivante.

Si vous êtes en 2ème année de CAP ou en terminale professionnelle et que le report du stage n'est pas possible, une réduction du nombre de stage est envisageable à titre exceptionnel : c'est le recteur qui peut décider en fonction de la situation des étudiants et du calendrier des évaluations, d'une réduction du nombre de stage obligatoire.

C'est le.la chef.fe d'établissement de votre campus qui proposera cette demande au recteur après avis de l'inspecteur de l'enseignement technique de la spécialisation professionnelle concernée. Le ministère de l'Education nationale précise que cette limitation des stages est à envisager seulement "s'il n'a pas été possible de reconstituer une situation professionnelle premettant d'évoluer les compétences attendues au diplôme."

Validation de vos crédits de stage : pas de panique !

Pour maintenir la validation des crédits de stages, "les étudiants vont devoir modifier leurs conventions avec leurs référents pour que les conditions du stage soient adaptées, au télétravail par exemple", souligne le ministère de l'Enseignement supérieur. Dans touts les cas, suivez les instructions  et de votre structure d'accueil. "Aucun.e étudiant.e ne sera pénalisé.e", affirme le ministère. Votre rémunération de stagiaire sera maintenue si votre stage est reporté. 

Découvrez nos formations en initial, alternance ou apprentissage.