Accueil  /  Paris Performance  /  Actualités Paris Centre performance   /  Lettre de motivation : les conseils indispensables

Pour de nombreux candidats, la lettre (ou mail) de motivation est bien plus difficile à réussir que le CV. Elle ne doit pas être négligée. Beaucoup n’y accordent que peu de temps et se contentent de faire du copier-coller. 

1.   Bien comprendre le rôle de la lettre de motivation

C’est l’incontournable première étape : la lettre n’a pas la même vocation que le CV car elle indique la motivation pour la fonction et l’entreprise. Ce que le CV ne peut exprimer. Elle fait le lien entre le poste à pourvoir et le CV et fonctionne en tandem avec ce dernier. Tous deux se complètent et se renforcent. La lettre doit donner un "coup de projecteur" sur les points du CV qui correspondent à l'offre et compléter les points concordant du CV pour renforcer la candidature.

2.     Les 3 étapes de préparation

Une lettre de motivation est un exercice réfléchi qui ne se rédige pas en 5 minutes et nécessite un minimum de préparation. 

Pour cela, l’idéal est de reprendre chacune des compétences attendues précisées dans l’offre et de les noter en mettant en face vos arguments phares. Vous établissez ainsi un mini-tableau présentant vos atouts pour ce poste.

Notez aussi un ensemble de mots clés à utiliser dans votre lettre : mots qui se rapportent à l’entreprise, au secteur, à l’offre. Si l’entreprise fait du screening de candidatures, elle tombera ainsi plus facilement sur la vôtre.

3.   Trouvez le bon ton

Ecrire une lettre de motivation est beaucoup plus qu’un simple exercice de style. 15 à 20 lignes suffisent (trois paragraphes maximum) ; elle doit être écrite en français correct sans faute de syntaxe ni d'orthographe ; et bien entendu dans un style élégant, mais plus professionnel que littéraire. Cherchez le juste milieu entre l'originalité, qui risque de déplaire, et la banalité, forcément inutile.

4.     La structure idéale

Une page maximum, organisée en 3-4 paragraphes et un déroulé de ce type : 

·        Une introduction percutante. 

·        Pourquoi cette entreprise ? : Il n'est pas nécessaire d'en faire trop avec des phrases du type : « Votre entreprise poursuit actuellement sa croissance et est un leader incontesté qui se démarque de ses concurrents ». Le recruteur le sait, ce n’est pas ce qu’il attend. Il a besoin de savoir ce qui vous plait dans cette structure et vous motive vraiment à la rejoindre. 

·        Pourquoi moi ? : Ne faites surtout pas une redite de votre CV. Montrez plutôt ce qui fait de vous le candidat idéal pour ce poste en restant toujours humble et ouvert à l'apprentissage : « Honnête et curieux, je n'hésite pas à me remettre en question pour m'adapter et améliorer la qualité de mon travail. » 

En quoi notre collaboration sera autant bénéfique à vous qu'à moi ? : Montrez enfin ce que vous pourrez vous apporter mutuellement dans le cadre de cette fonction.