Accueil  /  Paris Performance  /  Actualités Paris Centre performance   /  Le déroulement d’un entretien

Pour préparer un entretien, il faut connaître les différentes étapes de l’échange. Vous trouverez dans cet article des pistes pour structurer et organiser votre dialogue avant le jour J.

 

L’entretien se décompose en trois temps : la prise de contact, l’entretien, la conclusion.

 

LA PRISE DE CONTACT

Vous n'aurez qu'une seule occasion de faire une première bonne impression ! L'entretien vient conforter ou infirmer l'impression que le recruteur s'est fait de vous à partir du dossier de candidature. Les premiers instants sont importants : premiers regards, premières paroles, premiers gestes. Les interlocuteurs se « ressentent ». Quelques éléments détaillés de communication vous permettront de faire le tour de ce premier moment :

La courtoisie : La poignée de main est ferme ; cependant attendez qu'on vous tende la main. Asseyez-vous quand on vous y invite, laissez votre interlocuteur parler en premier.

Le sourire : Il est rassurant pour soi comme pour l'autre, il aide à se détendre. La communication est aussi non verbale et passe par l'expression du visage, les gestes, l'attitude générale.

Le regard : Regardez votre interlocuteur dans les yeux. Face à un jury, adressez-vous à tous ses membres car ceux qui ne parlent pas vous écoutent attentivement et méritent votre attention.

La posture : Asseyez-vous confortablement dans votre siège, sans tripoter fébrilement crayon ou cheveux.

L’écoute : Ecoutez avec attention ce que vous dit votre interlocuteur, n'estimez pas avoir compris le sens réel de la question dès le deuxième mot. Si vous souhaitez prendre des notes, demandez si cela vous est possible.

La parole : La situation stressante tend à faire parler trop vite ou trop bas, prenez votre temps et articulez. Répondez aux questions de façon précise mais sans trop délayer les réponses.

Le choix des mots : Bien se faire comprendre, c'est se faire comprendre de quelqu'un qui n'est pas forcément un spécialiste de votre domaine technique. Développez votre capacité de vulgarisation, cela vous servira dans l'entreprise ! Par ailleurs, l'objectif de l'entreprise étant la rentabilité, trouvez les mots qui traduiront combien vous pourrez apporter plutôt que ce que ce travail va vous apporter.

Le choix des images : Argumentez, justifiez chaque réponse, illustrez d'exemples vivants, d'anecdotes parlantes. Le recruteur se souviendra plus facilement de ce que vous avez dit. N'hésitez pas à donner des chiffres.

La simplicité : Répondez de façon claire, précise, soyez sincères. Ne mentez pas.

Le recul : Soyez capables de décliner ce qui vous paraît le plus opportun à dire de votre expérience passée qui vous valorise pour l'activité convoitée.

 

L’ENTRETIEN

Cette phase ne doit surtout pas se résumer à un interrogatoire du recruteur auquel vous feriez des réponses brèves et auquel vous ne poseriez pas vous-même des questions.

Vous aurez préalablement réfléchi à toutes les questions qui peuvent vous être posées et que vous pourriez poser. Vous aurez à parler de vous en terme d'activités, d'études, de compétences, de savoir-faire, de savoir être (qualités, défauts, personnalité), de projet professionnel, de salaire.  Vous pourrez aussi avoir à répondre à des questions qui vous semblent incongrues ou hors de propos ou trop personnelles. Prêtez-vous au jeu dans la détente. Le recruteur cherche autant à savoir comment vous vous sortez d’une situation embarrassante que d'être informé sur le thème évoqué.

Ne vous contentez pas de répondre aux questions. Vous avez besoin, vous aussi, d’informations sur le poste, les tâches à effectuer, les responsabilités, les conditions de travail et l’entreprise : posez des questions

 

LES QUESTIONS

-        Les questions ouvertes

Elles permettent au candidat de s’exprimer librement, de créer le contact... Construisez votre argumentaire. Ex : « Dites-moi ce que vous avez retenu de votre expérience ».

-        Les questions fermées

Elles sont utiles pour recueillir une information précise. Ex : « connaissez-vous l’anglais ? » ... Ne vous contentez pas de répondre « oui. ». Développez votre connaissance de l'anglais qui peut être utile à l'employeur (voyages, lecture de revues techniques…). Si une question vous embarrasse, sachez contourner la difficulté en reformulant, en répondant par une question ouverte, en exprimant simplement votre embarras sur un ton détendu. Prenez le temps de réfléchir avant de vous précipiter sur une réponse.

 

OBLIGATOIRE LORS D'UN ENTRETIEN

-        Se renseigner sur l’entreprise

-        Préparer ses arguments

-        Préparer une pochette avec CV à jour et si possible une lettre de recommandation d’un précédent employeur ainsi qu’une LM

-        Visualiser le trajet et l’itinéraire

-        Se présenter seul(e) avec 10 à 15 min d’avance

-        Se présenter en tenue professionnelle (cravate pour les hommes)

-        Se présenter à l’accueil avec le nom précis du contact

-        Lorsque le contact se présente, se lever, se présenter en lui serrant la main et en le regardant dans les yeux

-        Repartir avec la carte de visite du contact ou son nom exact ainsi que son email

 

LA CONCLUSION

Attention l’entretien se poursuit jusqu'à la poignée de main finale ! La conclusion de l’entretien est aussi importante que la phase d’accueil.  Si le recruteur ne fait pas la synthèse de l'entretien faites-la, en reformulant ce que vous avez compris du poste et en précisant vos atouts et votre motivation. Evitez de souligner les points de non-concordance à moins que vous ne proposiez une solution pour réduire les écarts.

Ce que vous devez savoir en partant :

-        Qui, du recruteur ou de vous, doit reprendre contact et dans quel délai ;

-        Quand l’employeur prendra sa décision ?

-        Comment vous serez prévenu ?

Sachez partir. Une fois que vous avez obtenu les informations que vous vouliez, inutile de vous attarder. Si le recruteur vous a serré la main à l’arrivée, faites-le en partant. Sinon soyez prêt(e) à répondre à son geste, mais ne le provoquez pas.