Accueil  /  Paris Performance  /  Actualités Paris Centre performance   /  Comment réussir son entretien d’embauche ?

Pour optimiser son entretien d’embauche et se donner toutes les chances de décrocher le poste convoité mieux vaut préparer cette épreuve. Voici quelques conseils pour se différencier des autres candidats et réussir votre entretien.

 

Lors d’un entretien, tout compte. Vous devez aussi bien soigner votre discours que votre apparence physique. Cette dernière influence, même inconsciemment, le recruteur. Il est donc toujours préférable de privilégier une tenue « neutre ». En cas de doute, le costume pour les hommes, le tailleur (ou une tenue équivalente) pour les femmes, restent le meilleur choix. Vous pouvez vous renseigner sur le code vestimentaire des lieux dans lesquels vous allez travailler, en surfant sur le Web ou en glanant de l’information auprès de professionnels du secteur visé.

Apporter CV et bloc-notes

Pensez à apporter plusieurs CV. Cela peut sembler de prime abord superflu, étant donné que vous avez déjà envoyé votre CV à l’entreprise. Pour autant, votre interlocuteur peut très bien l’avoir égaré ou il est possible que la personne qui vous reçoit ne l’ait pas eu entre les mains.

Cela n’est pas obligatoire, mais prendre également un bloc-notes peut paraître utile pour noter quelques informations capitales sur l’entreprise ou le poste. Mais pas question de tout noter, au risque de donner l’impression de fuir le regard de votre interlocuteur en gardant uniquement vos yeux rivés sur votre document. Une erreur souvent fatale car le regard doit être présent durant toute la rencontre.

Bien répondre

Quelles sont vos qualités ? Vos défauts ?... Même si elle n’est pas toujours posée, cette question fait partie des classiques de l’entretien. A vous de bien préparer sa réponse pour rester en lice. Choisissez de préférence des défauts qui peuvent être corrigés (en expliquant les actions menées pour vous améliorer) et les qualités qui apporteraient une plus value à votre candidature. Mais évitez de dire que vous n’en possédez pas, car tout le monde a des défauts ! Ou de donner des qualités/défauts basiques qui n’apporteraient aucun élément distinctif. Par exemple, convivial, perfectionniste...

Poser des questions

Il vaut mieux toujours avoir des questions à poser au recruteur, véritable signe d’intérêt pour le poste à pourvoir. Vous pouvez poser des questions sur la culture d’entreprise, les critères choisis pour juger le collaborateur durant la période d’essai, par exemple. Evitez de débuter, en revanche, par des questions portant sur le salaire, les avantages ou les congés proposés par l’entreprise.

Bien gérer son temps de parole

Le recruteur peut vous poser des questions ouvertes. Attention à ne pas trop profiter de cette liberté : vouloir à tout prix parler pour parler et finalement ne rien dire peut vous causer du tort. Les réponses trop longues risquent également d'endormir le recruteur ou de le lasser. Il n'hésitera pas d’ailleurs à vous couper la parole si c’est le cas.