Accueil  /  Toulouse  /  Actualités Toulouse performance   /  Méthodes pour contacter les entreprises : de la plus efficace à la moins productive ! - Les RDV du Jeudi

Méthodes pour contacter les entreprises : de la plus efficace à la moins productive !

 

La prospection physique :

Peu de candidats se déplacent directement en entreprise ; la plupart des jeunes envoient leur candidature par courrier ou répondent à des annonces sur internet. Hormis les grands groupes qui mettent en ligne leurs offres d’emploi, les entreprises publient rarement leurs offres sur internet sous peine de recevoir un trop grand nombre de CV qu’elles ne pourront gérer.

Endossez votre plus belle tenue vestimentaire et votre plus beau sourire, et faites la démarche d’aller à la rencontre de votre futur employeur, vous allez « griller » les autres candidats potentiels et tous les cv qui se seront entassés sur le bureau du directeur.

Les mots qui feront la différence : « recherche active d’un employeur » ; « besoin d’un renfort d’équipe » ; « mobile » ; « disponible de suite » ;

Franchissez le cap, démarquez-vous !

 

La prospection téléphonique

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, faute de temps ou de mobilité, la prospection téléphonique reste un moyen efficace. Les étapes ? :

·       Ciblez votre zone géographique et/ou un secteur d’activité privilégié.

·       Préparer un argumentaire téléphonique qui favorisera le premier contact et vous permettra d’être plus à l’aise

·       Aidez-vous du site http://www.pagesjaunes.fr/

·       A vous de jouer, appeler contacts par contacts en gardant votre sourire (le sourire s’entend au téléphone)

Si vous êtes en contact avec un employeur qui semble intéressé par votre candidature ou qui vous pose beaucoup de questions sur l’alternance, n’hésitez pas à solliciter une rencontre et/ou « taper en touche » en laissant les coordonnées de votre conseiller en formation à Pigier Toulouse.

 

Pour vous faciliter la démarche, vous pouvez demander une liste d’entreprises auprès de votre référent au centre de formation.

 

Par mail

Il n'est pas nécessaire que le mail soit long ; sachez être bref, clair et précis. Le mail d'accompagnement, comme son nom l'indique, accompagne véritablement la lettre de motivation alors évitez d'écrire un « roman ». Cela ne fera qu'ajouter du travail à l'employeur. Plus qu'un simple mail d'accompagnement, il introduit votre candidature. De ce fait, si vous n'y prêtez pas une attention certaine, le récepteur pourra éventuellement être tenté d'en rester là et de ne pas ressentir l'envie d'aller plus loin et de lire votre lettre.

Mail type

À: « Adresse électronique »

Objet: Candidature pour le poste de « intitulé du poste » (et numéro de référence de l’offre si elle est présente dans l’annonce)

Madame, Monsieur,

En réponse à votre recherche d'un « intitulé du poste » parue dans « origine de l'offre (site, magazine ...) », j'ai le plaisir de me porter candidat et à ce titre, vous prie de trouver ci-joint mon C.V. ainsi que ma lettre de motivation.

Dans l'espoir de vous rencontrer prochainement.

Avec mes cordiales salutations.

Prénom Nom

Adresse

Numéro de téléphone

 

Attention, soyez très attentif à bien joindre les pièces précédemment citées lorsque vous envoyez le mail ! Relisez-vous afin d’éviter les fautes d’orthographe.

 
Lettre ou mail de motivation?  Tous deux sont valables mais en fin de compte, privilégiez le contenu plutôt que la forme. Un mail peut très bien être accepté s'il est correctement rédigé et mis en page. Comprenez, ce que l'employeur retiendra, c'est ce que vous avez écrit, votre motivation et vos compétences. De ce fait, libre à vous de choisir.

 

Postuler à une offre d'emploi par le biais d'internet n'est donc pas une mince affaire! Que vous optiez pour le mail d'accompagnement ou le mail de candidature, l'important est de soigner votre style. Alors que le premier implique juste d’annoncer une pièce jointe, le deuxième nécessite un réel effort de rédaction comme pour une lettre de motivation ordinaire.

 

Par voie postale

Cette démarche est malheureusement systématiquement utilisée. Elle reste couteuse (prix du timbre), indirecte et très souvent vous n’avez que très peu de réponse des entreprises, hormis des lettres type.

Ne perdez plus de temps, procédez à la prospection téléphonique et physique.

 

“N'acceptez jamais la défaite, vous êtes peut-être à un pas de la réussite.”(De Jack E. Addington)