Responsable du Développement Commercial, Bac + 3, titre certifié niveau II

L'essentiel de la formation

En bref

Le Responsable du Développement Commercial analyse et interprète les études marketing. Il suit l’évolution commerciale de la gamme, participe à la stratégie marketing de l’entreprise et au développement commercial de celle-ci.
Il identifie les besoins de la clientèle et propose des produits nouveaux adaptés à ces besoins. Il développe un produit de sa conception à sa mise sur le marché, conçoit et met en œuvre les plans marketing. Il coordonne les activités qui concourent à la réalisation de ces plans et élabore les supports d’aide à la vente. Il encadre et anime une équipe commerciale, développe et gère la relation "client".

Titre certifié de niveau II, inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles, JO du 25 Juillet 2015.
Recevez notre documentation

La formation en détail

Parcours de formation

Admission

La formation Responsable de Développement Commercial d’une durée d’un an (niveau Bac + 3), est organisée en alternance école / entreprise. Elle est accessible après l’obtention d’un diplôme ou d’un titre de niveau III (Bac + 2).

Après la formation

Le titulaire du titre Responsable du Développement Commercial peut :
  • travailler immédiatement en entreprise, quel que soit le secteur d’activité ;
  • poursuivre dans une formation de type Master.

Programme

Gestion d’une business unit

  • Marketing analytique et stratégique
  • Budget
  • Challenge Performance
  • Conduite de réunion et prise de parole en public
  • Anglais 

Développement commercial

  • Négociation et relation client
  • Management de l’équipe commerciale
  • Marketing opérationnel
  • Communication globale
  • Web marketing
  • Droit des TIC
  • Rapport d’activités professionnelles

OPTIONS

  • Préparation au TOEIC
  • Préparation à la Certification Voltaire
  • LV2 : espagnol – italien – allemand

Valorisation professionnelle

Périodes en milieu professionnel

La formation théorique est complétée par la présence constante en entreprise, sous la forme d’un contrat de professionnalisation ou d’un stage de formation initiale par alternance (65 jours ouvrés minimum) qui permet de mettre en application les capacités acquises en cours et de les confronter à la réalité du terrain.